Qu’est-ce que le cuir? Le cuir est le résultat de la transformation par le tannage d’une matière putrescible, la peau, en un produit durable et imputrescible, le cuir. Cette métamorphose s’opère grâce au savoir-faire des tanneurs et des mégissiers. Sans l’industrie du lait et de la viande, il n’y aurait pas de cuir. Sans l’industrie du cuir, la peau ne serait qu’un déchet à traiter et à éliminer. Pour le paléontologue Leroy-Gourhan, « la permanence des gestes et l’uniformité des techniques partout dans le monde depuis la nuit des temps » caractérisent la tannerie parmi les grands savoir-faire de l’humanité.
Au fil des siècles, cette matière a inscrit son empreinte dans des domaines aussi variés que l’habitat, l’armement, la sellerie, le mobilier, les parures rituelles, le parchemin et les reliures, les bagages et les intérieurs de voiture, les accessoires de mode et l’habillement. Il fut tour à tour compagnon rassurant des héros de l’aviation et des premiers automobilistes, étendard viril des bikers et des mauvais garçons, cuirasse fétichiste à forte charge érotique, symbole d’un luxe décomplexé et d’une authenticité retrouvée.
Ce matériau noble marque les esprits par son odeur caractéristique et son toucher sensuel. Il met en éveil tous nos sens.
Chaque peau s’invente une vie bien à elle, témoin muet des attitudes et des gestes de chacun gravés dans ses plis et ses éraflures au fil des ans.

ouvrages références :

« Cuir » Anne Laure Quilleriet 

«  Le cuir à fleur de peau » Eva Halasz Csiba